Les origines du conflit

4012009
  • 1897 : création de l’Organisation sioniste mondiale pour représenter « le peuple juif tout entier » et en être le porte-parole auprès des puissances mandataires.
  • 1917 : déclaration Balfour, qui promet un « Foyer National Juif » en Palestine. Les arabes s’y opposent.
  • 1922 : la Société des Nations donne mandat au Royaume-Uni pour établir en Palestine un « Foyer National Juif ».
  • En 1936, grande révolte arabe en Palestine, finalement écrasée en 1939. Le développement du peuplement juif en est une des causes importantes. Alors qu’au début du XIXe, il y avait 1 Juif pour 40 Arabes, en 1947, il y en aura 1 pour 2.
  • Mai 1942 : au congrès sioniste de Biltmore, adoption d’un programme qui revendique la formation d’un État juif sur toute la Palestine, avec une immigration illimitée et la création d’une armée juive.
  • 1945 : La pression sioniste s’accentue, pour permettre l’accueil en Palestine des rescapés des camps de concentration nazi. Le Royaume-Uni s’y oppose. La découverte de l’Holocauste (ou Shoah) provoque un courant de sympathie pour la cause sioniste.
  • Mai 1946 : le Royaume-Uni abandonne sa tentative de trouver une solution, ne voulant pas imposer une solution aux 2 parties.
  • 1947 : Conjonction des vues entre l’Union soviétique et les É.-U. en faveur de la création d’un état juif : aux USA le président Truman considère que le réservoir des votes juifs peut lui être important. L’Union Soviétique considère le sionisme comme un moyen de chasser le Royaume-Uni du Moyen-Orient. Plan de partage de l’ONU.



  • Conflit israélo-palestinien : processus de paix en dates

    3012009
    • Première Intifada 1987

     L’Intifada est un soulèvement spontané des Palestiniens de l’intérieur.

    •  Accords d’Oslo de 1993

    Ils sont signés à Washington le 13 Septembre 1993 en présence de Yitzhak Rabin , Premier ministre israélien, de Yasser Arafat, Président du comité exécutif de l’OLP et de Bill Clinton, Président des Etats-Unis. Ces accords instaurent un mode de négociations pour régler le problème, et pose une base pour une autonomie palestinienne temporaire de 5 ans pour progresser vers la paix.

    • Sommet de Camp David de juillet 2000

     Il s’est tenu en juillet 2000 dans la résidence de Camp David en présence de Clinton, président des Etats-Unis, de Ehud Barak, Premier ministre de l’État d’Israël et de Yasser Arafat, président de l’ autorité Palestinienne. Ce fut l’une des tentatives diplomatiques pour mettre un terme au conflit.

    • Seconde Intifada Septembre 2000

     Elle fait suite à la visite du 28 Septembre 2000 de Ariel Sharon sur l’Esplanade des Mosquées à Jerusalem.

    •  Sommet de Charm-El-Cheikh 2005






    « Kabylie-Politique » |
    Nougatine |
    J'aime les chevaux |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Etat d'esprit
    | welcom to karim's blog
    | le blog de Cécile O